Pollutec 2021 : Interview d’Emmanuel Demouge

- - -

A l’occasion du salon Pollutec, qui s’est tenu du 12 au 15 octobre à Lyon, Emmanuel Demouge, Directeur Commercial et Marketing KSB pour la région Europe de l’Ouest fait le point sur la situation actuelle du marché et les engagements environnementaux de KSB.

Pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis Emmanuel Demouge, je suis actuellement Directeur Commercial et Marketing chez KSB pour la zone Europe de l’Ouest.

Pourquoi la reprise des événements est-elle essentielle ?

Aujourd’hui, nous sommes sur Pollutec et il nous avait paru extrêmement important après cette période difficile et compliquée que nous venons tous de traverser, de nous retrouver chez nos clients, avec nos clients sur ce salon.

C’est important pour nous, vis-à-vis de notre clientèle, mais c’était aussi important pour nos collaborateurs de se
retrouver ensemble
, de revenir à une vie un peu normale. Et pour ne rien vous cacher, c’était un pari que nous avons pris il y a quelques mois de ça et au vu de ces 2 premiers jours sur le salon, je suis extrêmement satisfait d’avoir pris ce pari : le résultat est au rendez-vous et ça fait vraiment plaisir d’être ici avec vous.

Quels sont les engagements environnementaux de KSB ?

Les engagements environnementaux de KSB sont anciens et assez importants puisque cela fait maintenant plus de 20 ans que nous travaillons dans cette direction. Nous avons pris récemment des engagements supplémentaires dans le groupe de réduire de 30 % notre empreinte carbone. Nous avons aujourd’hui transféré toute notre électricité chez KSB S.A.S. vers de l’électricité verte.

Nous avons de nouveaux produits qui sont éco-construits comme l’Amarex nouvelle génération qui est et qui se trouve juste derrière moi, et cet engagement, nous allons continuer à poursuivre. Nous menons des études aujourd’hui, évidemment sur notre empreinte carbone et nous nous sommes, au cours de ces études, rendus compte que plus de 90 % de notre empreinte carbone venait de l’utilisation de nos produits chez nos clients. Et donc nous travaillons énormément aujourd’hui pour réduire la consommation énergétique, améliorer le TCO globalement de nos produits et cela devrait permettre de poursuivre l’effort en RSE de KSB.

Pouvez-vous nous parler du marché de la pompe et de la robinetterie ?

Oui, bien sûr, contrairement à certains marchés, finalement, le marché de la pompe et de la robinetterie a moins souffert que d’autres au cours de la crise sanitaire. Et aujourd’hui, nous revenons à une situation sur l’année 2021, presque équivalente à celle de l’avant COVID.

Alors évidemment, la situation est différente suivant les marchés, mais globalement, le marché de l’eau se porte bien pour nous. Et c’est d’ailleurs ce qui conforte notre volonté d’être présents ici aujourd’hui sur Pollutec.

Vos perspectives pour le futur ?

Malgré tout, au cours des 18 mois de crise COVID, beaucoup de projets ont été décalés dans le temps suite à la précaution naturelle et légitime de la part de nos clients et nous avons bon espoir que dans les mois à venir, ces projets se concrétisent et nous permettent d’accompagner nos clients dans une démarche de croissance que nous attendons tous.