Captage de l’eau #1 : Eiffage a choisi KSB

Antonin Maugeri

KSB a livré pour Eiffage GC Hydraulique et Réservoirs une installation complète d’adduction d’eau potable dans une commune de la région Grand Est. Découvrez ce projet avec Antonin Maugeri, Manager Support-ADV INDUSTRIE & EAU pour la région Paris, Nord & Est.

 

En quoi consiste le projet d’adduction d’eau ?

Il s’agit de la construction d’un champ captant pour l’adduction d’eau potable de la commune depuis la nappe souterraine. Le site est situé au sud de l’agglomération strasbourgeoise. Le projet, en cours de travaux, consiste à réaliser six puits de forage, un bâtiment de pompage et de traitement, et une canalisation de transfert jusqu’au réseau existant de distribution d’eau potable. L’installation de pompage doit pouvoir fournir 9 000 000 m3 d’eau par an, et jusqu’à 36 000 000 m3 en fonctionnement de secours, dans le cas où ce captage doit prendre le relais sur les autres déjà existants.

Quels ont été les équipements KSB utilisés ?

KSB a fourni 12 pompes de forages UPA avec moteur à haut rendement UMA-S nouvelle génération, et 6 pompes de reprises à plan de joint axial OMEGA.

Comment KSB gère-t-il un projet important comme celui-ci ?

Pendant tout le déroulement de l’affaire, nous avons apporté notre expertise pour la partie pompage à Eiffage GC Hydraulique et Réservoirs. Depuis l’accompagnement à la sélection de la solution technique appropriée lors de la réponse à l’appel d’offre, et nous irons jusqu’à la phase de mise en route. Les sollicitations sur tous les sujets liés aux pompes témoignent de la plus-value et de l’expertise propre à KSB, très appréciée par nos clients : recherche de la solution optimale pour répondre au cahier des charges, règles de l’art pour l’installation des pompes, optimisation de leur fonctionnement en variation de vitesse.

Les projets d’aujourd’hui doivent faire la différence sur le plan des économies d’énergie, qu’avez-vous proposé  ?

3 actions :

D’abord nous avons proposé une solution avec notre moteur à aimant permanent UMA-S pour les pompes de forage. En effet, ce moteur a un rendement de plus de 93 % (à 4/4 de charge), ce qui est très élevé pour un moteur de type immergé. Il faut souligner que dans le coût total d’une pompe immergée, plus de 90 % correspond à l’électricité consommée, le reste, notamment le coût d’achat, est donc très vite amorti (estimation sur 10 ans). C’est donc des économies substantielles pour l’exploitant sur sa facture d’électricité !

Concernant nos pompes OMEGA nous les avons équipées de PumpMeter, qui est un capteur de pression différentielle dit « intelligent ». Pour ce type d’installation de pompage, les conditions d’aspiration des pompes sont primordiales. Le PumpMeter permet justement à l’exploitant de surveiller leur bon fonctionnement. Il permet également de vérifier si la pompe se trouve dans sa zone de fonctionnement optimale d’un point de vue énergétique.

Enfin, dans cette affaire, les OMEGA et les UPA sont prévues pour fonctionner en variation de vitesse. Les pompes de reprise OMEGA ont été sélectionnées pour garantir un rendement hydraulique supérieur à 80 % sur toute la plage de HMT couverte en vitesse variable (débit de 1030 m3/h pour une HMT entre 26 et 83 m).

Où se sont passés les essais de réception réalisés en présence du client ?

Nous avons reçu nos clients dans nos usines en Allemagne, dont celle de Frankenthal à deux heures  de Strasbourg. En leur présence, nous avons fait passer le matériel sur le banc d’essai hydraulique, dans le but de vérifier les rendements annoncés. Nos clients nous parlent de la valeur ajoutée de ces visites car ils peuvent constater la qualité de production. L’objectif est de garantir la performance énergétique de la solution d’adduction d’eau apportée par KSB.

Nous remercions l’entreprise responsable des travaux, notre client Eiffage GC Hydraulique et Réservoirs, pour la confiance accordée.