AUTOMATION #2 PUMPMETER : POUR LES POMPES… LES ECHANGEURS… ET LES FILTRES !

A l’ère du tout digital et des équipements connectés, KSB propose une solution brevetée pour optimiser les installations de pompage. Fadil El Abbassi, Business Developer Automation pour le secteur Paris Nord Est, nous présente le PumpMeter.

 

Le PumpMeter, qu’est-ce que c’est ?

Le PumpMeter est une unité intelligente de surveillance de pompes lancée chez KSB en 2010 avec pour objectif la mise en service rapide et le contrôle continu des caractéristiques de fonctionnement de la pompe équipée. C’est une innovation.

Lorsqu’il est livré avec une pompe KSB, le montage et le paramétrage sont faits d’usine, le PumpMeter est prêt à l’emploi.

Il peut être proposé en rétrofit sur des pompes KSB ou d’autres marques.

Comment ça marche ? Quelles sont ses spécificités ?

Le PumpMeter dispose d’un module d’affichage sur lequel on peut lire la pression à l’aspiration, au refoulement et la pression différentielle.

Le paramétrage d’usine est réalisé en fonction de la pompe pour laquelle il a été sélectionné (courbe pompe, puissance, hmt, débit, …).

En rétrofit, le paramétrage se fait sur site ou en atelier de service et sera adapté à la pompe du client. Le module d’affichage peut renvoyer un signal analogique (4-20 mA), image de la pression au refoulement ou de la pression différentielle. De plus, il est équipé d’un protocole de communication Modbus qui remonte des informations complémentaires vers la GTB (gestion technique des bâtiments).

Quels sont ses avantages ?

Le point de fonctionnement est affiché en permanence, ce qui nous permet de voir si la pompe est bien positionnée hydrauliquement.

Le PumpMeter sauvegarde les données de fonctionnement de la pompe sur plusieurs années ce qui rend possible l’analyse du profil de charge directement. Grâce à ce dispositif il est facile de constater si le fonctionnement de la pompe est correct et si une optimisation énergétique est possible. L’analyse est également utile pour anticiper les pannes et les travaux de maintenance des pompes.

Quelles sont les autres possibilités du PumpMeter ?

 Le PumpMeter a été prescrit chez un grand donneur d’ordres pour répondre à un besoin de contrôle de fonctionnement non pas d’une pompe mais d’un échangeur. Sur la durée du process, l’encrassement d’un échangeur augmente, ce qui augmente la perte de charges et baisse son rendement. Grâce au PumpMeter, le client connaît l’état des pressions au primaire et au secondaire en permanence.

Ces informations sont remontées par Modbus vers un automate qui en cas de dépassement d’un seuil avertit un technicien pour procéder à la maintenance.

Cette solution est pertinente pour les sous-stations qui sont rarement visitées, car elle permet de maintenir leur efficacité énergétique. Nous avons accompagné cette société sur plusieurs projets de rénovation de sous-stations en France, ce qui représente un volume d’environ 2000 PumpMeter installés.

Nous proposons également cette solution de surveillance de l’encrassement avec PumpMeter à nos clients dont les pompes sont équipées de filtres en amont. Non seulement le PumpMeter contrôle leur encrassement mais également il évite la surconsommation énergétique et dans certains cas la cavitation des pompes.

Nous recommandons cette solution lorsque nos clients recherchent à améliorer la durée de vie de leurs équipements. L’apport du digital optimise la gestion des alertes en cas de dysfonctionnement et assure un meilleur suivi de l’entretien des installations.

Dans la même démarche, KSB a lancé en 2019 le KSB Guard pour l’analyse vibratoire que vous pouvez découvrir dans notre article Contrats de supervision avec KSB Guard : comment anticiper les pannes et dysfonctionnements de votre pompe.